+33 (0) 320 847 268

Remise en forme

SPORT EN SALLE

Atteignez vos objectifs à l’aide d’un professeur spécialisé Activité Physique Adapté ! ATTENTION : Séances sur RDV.

CRYOTHÉRAPIE

Cryothérapie : les vertus du froid pour se soigner et récupérer
Appliquer du froid sur une blessure ou un traumatisme est presque un réflexe dans les milieux sportifs. Au-delà du soulagement et de l’effet parfois magique de l’éponge glacée, quels sont, aujourd’hui, les mécanismes, les limites et les perspectives de la cryothérapie ? Le froid ralentit la conduction nerveuse. Il atténue donc la sensation douloureuse consécutive à un choc, par exemple. Il exerce également une action de vasoconstriction. En d’autres termes, il entraîne une diminution du calibre des vaisseaux, et donc une réduction du flux sanguin qui va permettre de limiter la formation d’un hématome.

La cryothérapie corps entier (CCE) reprend tout d’abord les effets du froid appliqué localement (antalgique, anti-inflammatoire et anti-hémorragique). Elle a un à un effet réfrigérant sur la surface de la peau. Ces effets recherchés sont expliqués par des phénomènes vasomoteurs, de neuroconduction et biochimiques. C’est le choc thermique qui est à la base des effets cliniques de la CCE. Pendant quelques minutes, le corps entier est exposé à une température pouvant aller jusqu’à -140°C. Ce temps passé dans les appareils baisse la température extérieure du corps de 4 à 7°C selon les parties, mais la température intérieure du corps ne connaît pas de baisses majeures. L’objectif est de stimuler le corps humain de façon à déclencher les réflexes de lutte contre le froid extrême. Il s’en suit une série de réactions en cascade avec pour conséquence une accélération de la réparation tissulaire

Après plusieurs séances, on constate une atténuation considérable des douleurs tout comme une meilleure irrigation sanguine et un relâchement musculaire. Ainsi une fréquentation répétée de la chambre de froid produit une diminution durable des douleurs et une amélioration des fonctions musculo-squelettiques, de ce fait, le besoin en médicaments est fortement atténué. Ces effets mélioratifs sont la résultante du froid.

Que fait la cryothérapie ?

La cryothérapie sur corps entier a des effets plus que positifs pour le corps de ses utilisateurs. Et cela ne change rien qu’elle soit employée comme relaxant ou comme traitement médical. Tous ses utilisateurs ressentent une sensation immédiate de bien-être après la séance. Des études ont d’ailleurs démontré l’intérêt de la cryothérapie sur corps entier dans le cadre de la remise en forme mais aussi dans le cadre du soulagement des douleurs issus de blessure ou d’opération.

 

Liste des traumatismes et maladies pour lesquelles le traitement en chambre cryogénique a des bienfaits
  • Inflammation péri articulaire des tendons, de la capsule articulaire et des muscles
  • Foulure et entorse traumatique des articulations
  • Claquage des tendons et des muscles
  • Traitement de la douleur chronique et pathologique chez les malades soignés de manière traditionnelle
  • Traitement de la spasticité impulsive et centrale des muscles dans le processus de réhabilitation neurologique
  • Anciens traumatismes sportifs et postopératoires
  • Spondylarthrite chronique du jeune âge- Spondylarthrite ankylosante
  • Dégénérations des articulations et de la colonne vertébrale
  • Dégénérations et surcharges de l’épaule
  • Neuralgie des nerfs périphériques
  • Enthésopathies : par ex. épicondylite, éperon calcanéen, maladies des insertions des muscles
  • Maladies des organes locomoteurs dues au métabolisme : diathèse urique,-Maladies des tissus périarticulaires, des tendons, des ligaments
  • Sclérose disséminée  » en plaques « -Maladie de Suddeck
  • Maladies postopératoires comme par ex les crampes dans les articulations, les tuméfactions après les opérations des seins, de la main, de la mâchoire, des cicatrices douloureuses, des abcès des os, des fistules, des infections locales
  • Etats de santé suite aux interventions sur le système nerveux central-Etats après les interventions sur le système central nerveux
  • Thrombophlébite aiguë superficielle, hémorragie nasale, péritonite (inflammation aiguë à l’intérieur de la cavité abdominale)
  • Traumatismes, fractures, états postopératoires sur les organes locomoteurs-Dépression, insomnie, migraines
  • Prévention de maladies cardiovasculaires et broncho-pulmonaires,
  • Maladies de peau : Eczéma, Psoriasis et Lichen plan,
  • Rhumatismes inflammatoires,
  • Spasticité musculaire,
  • Arthrose cervicale chronique
  • Neurodermites,
  • Contusion musculaire,
  • Maladies des racines-Maladie de Parkinson
  • Tendomyopathie,
  • Traumatisme du ménisque
  • Amélioration de la rééducation du sportif blessé, en phase de renforcement.
  • Spondylarthrite ankylosante, polyarthrite rhumatoïde, arthrose, ostéoporose
  • Psoriasis et Lichen plan.
  • Fibromyalgie (maladies rhumatismales des tissus)
  • Maladies des disques intervertébraux : Discopathie, Ischialgie.
  • Traitement anti douleur.
  • Stress.
  • Trouble du sommeil.
  • Dépression.
  • Migraine.
  • Fatigue chronique.
  • Sclérose en plaques (réduit la spasticité et entretient la souplesse musculo-articulaire).
  • Accélère les processus de cicatrisation.
  • Amélioration de la rééducation du sportif blessé, en phase de renforcement .
  • Préparation du sportif à la compétition et récupération à la après l’effort.
  • Poliomyélites enfantines
  • Régénération biologique : des adultes surmenés physiquement et/ou psychiquement
  • Régénération biologique : des sportifs professionnels
  • Paralysie des plexus et des nerfs périphériques
Que se passe-t-il dans notre corps lors d’une séance ?
  • La réponse la voici, lors d’une séance de cryothérapie par chambre cryogénique notre température cutanée baisse fortement, le derme atteint entre 4 et 7°C. La température interne du corps reste naturellement stable par autorégulation. Cette baisse de température est suffisante pour pouvoir observer une contraction des vaisseaux sanguins dermiques ainsi que des muscles (vasoconstriction artériolaire et capillaire), cela en quelques dizaines de secondes. Cette vasoconstriction augmente la circulation sanguine jusqu’à quatre fois. Les cellules et les organes internes obtiennent ainsi plus d’éléments nutritifs, d’oxygène et de substances anti-inflammatoires. Le système hormonal, soumis à de basses températures, augmente son activité. Il s’accroît alors la production d’hormones telles que : bêta-endorphine (nommée « hormones du bonheur »), ACTH (anti-inflammatoire et antiallergique), cortisol (anti-inflammatoire), adrénaline (accélération du rythme cardiaque, augmentation de la tension artérielle), et de la testostérone chez les hommes.

    Par conséquence à ces réactions, la douleur, les tuméfactions et les inflammations diminuent, les cellules lésées se régénèrent plus vite, le métabolisme s’accélère et le système immunitaire se renforce de manière importante.

    La cryothérapie aurait aussi une influence positive sur la sphère psychique, cependant encore aucune étude ne la scientifiquement démontré. Mais après une séance, les patients ressentent une amélioration de leurs humeurs causées par un sentiment de bien-être.

Chez le sportif

Le sport professionnel moderne pousse les athlètes jusqu’aux limites de la résistance du corps humain, l’équipe de France de Basket, Zlatan IBRAHIMOVIC ou encore Renaud LAVILLENIE utilisent régulièrement la cryothérapie corps entier pour pouvoir se dépasser et atteindre de nouveaux records.

 

La commercialisation du sport et la popularité des grandes compétitions sportives à la télévision et, par conséquent, les sommes de plus en plus importantes payées aux sportifs aggravent cette situation. Tout cela crée de nouveaux problèmes médicaux. De nouvelles maladies liées à l’entraînement sportif intensif apparaissent. Il existe ainsi une pression du milieu sportif qui pousse à trouver des solutions pour soigner plus rapidement et plus efficacement les conséquences de nombreux traumatismes sportifs traditionnels. La médecine du sport doit ainsi satisfaire à ces nouvelles exigences. C’est pourquoi on recherche de nouvelles méthodes et on applique les techniques médicales les plus modernes pour que les sportifs blessés puissent reprendre leur activité le plus vite possible.

 

Certains traumatismes sportifs sont dus à l’action de forces de grande intensité et alors on les nomme « aigus » – ils sont presque imprévisibles et les possibilités de prévention sont donc restreintes. Par contre, la plupart des traumatismes sportifs se produisent suite à l’action répétitive de forces de faible intensité sur de longues périodes. Ces traumatismes, chroniques ou « de surcharge », exigent une approche diagnostique et curative spéciale. Dans ce cas, des mesures préventives s’imposent.

 

La plupart des traumatismes chroniques résultant de la pratique intensive du sport se manifestent par la douleur et la tuméfaction, donc par les symptômes de l’inflammation. Depuis très longtemps, on sait que pour remédier à l’inflammation, il est bon de baisser la température localement au niveau du traumatisme. Les progrès de la cryogénie, science examinant la réaction de la matière aux températures extrêmement basses, ont permis de trouver un moyen pour lutter efficacement contre l’inflammation des tissus – la cryothérapie.

 

Le refroidissement des tissus non seulement diminue le rendement de la respiration cellulaire mais aussi libère certains enzymes des cellules endommagées. Ce qui stoppe la dislocation des liaisons très énergétiques (ATP, sucres simples, glycogène) ainsi que la production des bradykinines, des prostaglandines et de l’histamine. Grâce à la réduction de la perméabilité de l’endothélium des vaisseaux sanguins, les risques de tuméfaction diminuent car la contraction des vaisseaux réduit le saignement.

 

Les températures extrêmement basses ont aussi une influence importante sur le système nerveux. La vitesse de transmission des stimulus diminue et par conséquent, la sensation de douleur également. Une étude sur la stimulation de la production des endorphines est en cours mais ses résultats ne sont pas encore confirmés. Par contre, l’étude de l’influence du froid sur le collagène (élément des tendons, des ligaments et des muscles) a montré que le froid rend les fibres plus élastiques et ainsi plus résistantes à l’extension. De plus, l’influence du froid sur les muscles limite la spasticité et diminue la tension inter tissulaire. Enfin, les résultats des examens concernant l’influence stimulante des températures extrêmement basses sur le système immunitaire sont très intéressants, surtout en ce qui concerne l’immunité cellulaire.

 

Toutes ces possibilités que crée l’application du froid rendent la cryothérapie très attractive dans la médecine sportive. Le froid peut être appliqué aussi bien dans le traitement des traumatismes « aigus » ou « de surcharge » que dans la régénération biologique.

 

Alors pourquoi ne pas utiliser cette technique optimale à votre tour pour soulager vos douleurs et accélérer votre récupération ?

L’Unité Mobile

Cryantal a mis au point le Road Center Cryantal (RCC), un centre de cryothérapie corps entier unique en son genre. Cette plateforme transporte tout le nécessaire à une séance de cryothérapie : un UCS embarqué, un système de gestion environnemental de la cabine, le matériel de gestion à distance, ainsi qu’un bureau d’appoint équipé.

 

L’ensemble des équipements peut ainsi suivre un parcours défini et dispenser une séance de cryothérapie à tout moment. Le Road Center Cryantal est accompagné d’une remorque adaptée au transport des bouteilles d’azote alimentant l’UCS.

 

Ce centre de cryothérapie corps entier mobile peut suivre un évènement sur les routes ou, de par sa taille, se positionner sans contraintes lors de manifestations.

Les autres services

De nombreuses prestations pour vous remettre en forme.

POWER PLATE

Plateforme vibrante procurant aux muscles une séance d’exercices physiques qui améliore la tonicité musculaire, la puissance explosive et l’endurance ainsi que souplesse, amplitude de mouvement, coordination et équilibre. Améliore le flux sanguin, le métabolisme, et réduit douleurs et graisses corporelles.

En savoir plus

ALTER G

L’Alter G applique une force antigravitaire confortable et uniforme sur le corps contribuant à l’allègement lors de la marche ou de la course, permettant le renforcement, la rééducation, et la prévention des membres inférieurs.

En savoir plus

LUMINO/RELAXO

Solution simple, sans dangers et innovante pour retrouver le bien-être et lutter contre les troubles du sommeil, le stress, la fatigue chronique, et la dépression

ECOLE DU DOS

Des séances adaptées pour prendre soin de son dos

CRYOLIPOLYSE

Méthode non invasive qui allie froid et aspiration permettant d’agir localement sur les zones rebelles, afin d’éliminer les cellules graisseuses.

PRESSOTHÉRAPIE

Permet d’améliorer sensiblement la circulation sanguine, et de soulager les jambes lourdes agissant sur la rétention d’eau. Améliore également l’aspect de la cellulite.

STENDO

Appareil relaxant agissant sur la circulation, le vieillissement, l’élasticité de peau ainsi que la cellulite.

HYDROJET

Massage agréable, relaxant et tonique sur un matelas d’eau chauffée sans aucune contrainte musculaire et sans déshabillage. Permet une amélioration de la circulation sanguine et un soulagement des douleurs dorsales, musculaires et ostéoarticulaires

Nous contacter

+33 (0) 320 847 268

Open Hours

Lundi au vendredi — 8:00 – 21:00
Samedi — 7h30 – 12h15